L’hygiène de l’air dans les établissements dentaires

Cela peut concerner la qualité de l’air dans les pratiques dentaires : filtration des vapeurs de mercure lors de dépose d’amalgame mais aussi filtration des aldéhydes provenant des produits de désinfection, sans oublier une grande variété de particules microbiologiques – bactéries et virus- en suspension dans l’air pendant des heures. Les fraises ‘’haute vitesse’’ mais aussi les appareils anti-tartre ultrasoniques génèrent de fins aérosols qui se composent de gouttelettes humides contenant du sang, de la salive, des bactéries, des virus etc…aérosols que le praticien respire toute la journée.

Le captage et la filtration à la source permet d’éviter ce risque.

Autres professions concernées : Cabinets vétérinaires, acupuncture, professions paramédicales.
1749  TTC

Offre Financement professionnel

Ce système mobile de purification de l’air par recirculation a été développé spécialement pour filtrer les gaz et particules en suspension dans l’air ambiant des cabinets dentaires, à savoir : • les composés organiques volatils • les micro-organismes • le formaldéhyde et le glutaraldéhyde • les vapeurs de désinfectants • les vapeurs de mercure • les odeurs • les particules poussiéreuses

3048  TTC

Offre Financement professionnel

Ce système mobile de capture à la source dispose d’un bras aspirant autoporteur flexible.

Placé à proximité de la tête du patient, il est conçu pour éliminer :

• les vapeurs de mercure • les aérosols de fraiseuse • les bactéries • les virus • les substances allergènes du latex