Tout le monde est concerné et plus particulièrement :

Les nourissons

et les enfants à la maison et à plus forte raison les enfants à terrain atopique c’est-à-dire dont l’un ou les deux parents sont allergiques.

UN ENFANT RESPIRE 2 FOIS PLUS VITE QU’UN ADULTE. Si l’air est pollué, il respirera 2 fois plus de polluants

Sa santé respiratoire sera en fonction de l’air qu’il respirera chaque jour. Purifier l’air le préservera des polluants atmosphériques et évitera que son organisme sature et évolue vers l’allergie et l’asthme. Réaction de l’organisme : Dose d’exposition / Durée de temps

Certains enfants, soumis à la pollution intérieure et extérieure, reçoivent dans leurs poumons chaque jour l’équivalence de :
• 4 cigarettes fumées avec les spores de moisissures, les micro-poussières, les pollens, les allergènes , les polluants chimiques, hydrocarbures et toute la panoplie des polluants de la pollution extérieure.

Si l’enfant présente déjà une sensibilisation respiratoire :
Son stress respiratoire sera fonction de la pollution intérieure mais aussi de la pollution extérieure. Supprimer les causes environnementales à l’intérieur de l’habitat lui permettra de ne plus avoir d’agression, de se reposer et ainsi de renforcer son organisme.

PURIFIER L’AIR APPORTE UN CREDIT A L’ORGANISME

Les personnes âgées et les malades

Nous savons maintenant comment l’inflammation dans les poumons causée par la pollution de l’air peut conduire à la mort par maladie cardiovasculaire” a déclaré le Dr. Gokhan Mutlu de l’Université Northwestern a Chicago.

De grandes études sur la population ont montré que la pollution de l’air venant des pots d’échappement des camions, des bus, des voitures et des centrales utilisant la combustion du charbon, augmentent le risque d’attaques cardiaques et de crises cardiaques mortelles.
Les poumons enflammés par la pollution de l’air sécrètent de l’interleukin-6, c’est-à-dire un composant du système immunitaire qui aggrave l’inflammation et qui rend le sang plus propice à la coagulation.

Il est logique de penser que lors des grandes canicules, la pollution provoquée par le nombre élevé de micro-particules de tailles très fines aura des conséquences désastreuses sur le système cardiovasculaire et sur le maintien en vie de personnes âgées présentant déjà des difficultés respiratoires.

La pollution de l’air et ses effets

Nous respirons 15 kg d’air par jour

• Nous passons 80% de notre temps à l’intérieur d’environnements clos avec un grand risque de pathologies liées à l’air confiné composé de toutes sortes de polluants atmosphériques. (allergènes d’animaux – virus – bactéries – déjections d’acariens – pollen -spores de moisissures – ozone – polluants chimiques – gaz – odeurs – micro-particules – fumée de tabac – et tous les polluants de la pollution extérieure). Tous les ans 10% supplémentaires d’enfants deviennent asthmatiques.

• Dehors, la pollution extérieure est importante avec les microparticules et l’ozone, surtout lorsqu’il n’y a pas de vent et qu’il ne pleut pas.
• Les pollutions intérieures et extérieures possèdent des effets interactifs sur la santé de l’organisme.

Plus une particule est fine et plus elle pénétrera profondément dans les poumons. Ce seront ces particules qui auront la plus grande incidence sur la santé.

La naissance d’un enfant présentant un terrain atopique doit obligatoirement attirer l’attention du pédiatre et des sages femmes sur les risques liés à l’environnement futur du nourrisson.

Tout ceux qui souhaitent préserver leur santé

La pollution atmosphérique nous concerne tous, qu’elle soit intérieure ou extérieure, car l’interaction des deux pollutions est indissociable.

Les études disponibles mettent en évidence des augmentations du risque de développer un cancer du poumon ou une maladie cardiopulmonaire (infarctus du myocarde, bronchopneumopathie chronique obstructive, asthme.) à la suite d’une exposition à long terme à la pollution atmosphérique. De plus, ces effets à long terme sont plus importants que ceux associés a l’exposition à court terme.

Les effets sont considérables : la Commission européenne estime que l’espérance de vie est réduite d’une à deux années dans les régions les plus polluées. L’exposition à long terme aux polluants atmosphériques tels que les particules fines, l’ozone et les oxydes d’azote, de même que le dioxyde de soufre, est clairement associée à des effets importants et néfastes sur la santé:. L’impact en termes de santé publique est nettement identifiable : morts prématurées, qualité et espérance de vie nettement réduites.

images Effets à long terme de la pollution atmosphérique : études européennes ExtraPol (pdf 52 pages)

Et à l’intérieur, nous trouvons une pollution encore plus importante faite d’air confiné, de produits chimiques, d’allergènes, de spores de moisissures, de gaz, d’odeurs, de fumée de tabac et des polluants extérieurs !

Qualité de l’air de la montagne
15.000 micro-particules de 0,3 micron / litre d’air ambiant.
Qualité de l’air en été 2003 plus de
un million de particules de 0,3 micron / litre d’air.

PURIFIER L’AIR SUPPRIME LES MICRO-PARTICULES ET PERMET AUX PERSONNES AGEES DE CONTINUER A SE VENTILER NORMALEMENT