Le temps froid et la saison de chauffage déclenchent la survenue d’asthme

L’asthme rétrécit les voies respiratoires qui fournissent de l’oxygène aux poumons, ce qui rend la respiration difficile. Les symptômes sont déclenchés par l’exposition à des particules en suspension dans l’air et à d’autres contaminants environnementaux. Contrairement à d’autres maladies pulmonaires telles que la bronchite et l’emphysème, l’asthme est réversible. Cependant, l’inflammation peut causer des dommages à long terme aux poumons.

Les statistiques montrent que les visites à l’hôpital pour l’asthme atteignent leur maximum durant les mois les plus froids, et il y a au moins deux raisons pour cela:

Les changements de température et en particulier les diminutions rapides de la température affectent la fonction respiratoire, les allergies respiratoire et les symptômes de l’asthme.

Le temps froid et l’asthme                                                                                                   Les changements rapides de température, en particulier l’apparition rapide du temps froid, sont directement responsables de la réduction de la fonction respiratoire chez les asthmatiques. L’air froid et sec irrite le tissu pulmonaire d’un asthmatique, provoquant un bronchospasme. Ces spasmes, ou constrictions, se produisent autour des bronches et rendent la respiration difficile. Souvent, un excès de mucus est ainsi produit, limitant davantage la respiration et provoquant une respiration sifflante et une toux.                                                                                                                                                                                    La combinaison de l’exercice physique et de la respiration d’air froid peut déclencher des poussées d’asthme, ce qui rend l’exercice en extérieur difficile. Dans certains cycles météorologiques hivernaux,  des niveaux accrus d’ozone aggravent encore les symptômes de l’asthme.

Systèmes de chauffage d’intérieur et asthme                                                                    Les premières utilisations des systèmes de chauffage intérieurs pendant les mois d’automne et d’hiver peuvent déclencher des symptômes d’asthme. Dans une étude sur les admissions à l’hôpital pour asthmatiques à New York et dans d’autres zones urbaines, l’American Thoracic Society a constaté que les hospitalisations en urgence pour l’asthme augmentent avec les premières utilisations saisonnières du chauffage intérieur.                                                                                                                                                         Les contaminants présents à l’intérieur des conduits de chauffage comprennent généralement des particules de poussière et de pollution ainsi que des moisissures, des bactéries, des pollens, des acariens, des squames d’animaux et d’autres contaminants. Lorsque le système de chauffage est allumé, tout ces  polluants sont des déclencheurs d’asthme.

Stratégies pour faire face à l’asthme par temps froid

  1. Par temps froid, couvrir le nez ou la bouche avec une écharpe peut aider.
  2. Le nettoyage des conduits d’air d’une maison peut aider à réduire les symptômes causés par les polluants intérieurs provenant du système de chauffage intérieur pulsé d’une maison. Le nettoyage des conduits doit être effectué par un service professionnel utilisant des aspirateurs qui maintiennent une pression négative pour sortir les contaminants de la maison. Attention: certains conduits ne sont pas nettoyables… La cause de la pollution provient des filtres des VMC double-flux qui ne sont pas assez performants pour empêcher la contamination des conduits d’air pulsé dans chaque pièce. Alors, avant l’installation d’une VMC double-flux ou de tout système d’air pulsé, renseignez-vous sur la pertinance des systèmes de filtration. Les filtres doivent répondre aux exigences les plus élevées.
  3. Un système de filtration d’air haute performance pour toute la maison, tel que l’IQAir Perfect 16, vise à éliminer pratiquement la poussière et autres particules des conduits de chauffage. Le Perfect 16 comprend une garantie à vie pour garder des conduits propres. Un système de filtration d’air de toute la maison peut également aider à contrôler les contaminants aéroportés qui déclenchent l’asthme, telles que la pollution de l’air ou la fumée de bois des cheminées. Dans les maisons sans système central de chauffage et de refroidissement à air pulsé, l’IQAir HealthPro 250 peut aider à éliminer les déclencheurs d’asthme aéroportés.

Qualité de l’air  L’information vous est présentée par le groupe IQAir, le plus grand innovateur mondial des solutions intérieures de qualité de l’air depuis 1963. Cette publication en ligne est conçue pour informer le public des dernières recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez un expert
Un expert répond gratuitement à vos questions au

01 53 43 83 84

du mardi au samedi de 11 à 13h et de 14 à 19h30 sauf le samedi 17h (appel non surtaxé)